Le baba au calvados

Publié le par fle-etc.over-blog.com

Le baba au calvados de Stéphane L'Ecuyer 


 

4244 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimez le baba au rhum, vous aimerez celui-ci. Mais avant la recette, voici la petite histoire du baba au rhum.

 

A l’origine, le baba est gâteau aussi bien polonais que russe.

Au XVIe siècle le baba est un gâteau cylindrique, fait avec une pâte levée garnie de fruits secs et aromatisée au safran. On dit que le roi de Pologne Stanislas Leszczynskiadorait la gastronomie, mais faute d’avoir des dents il ne pouvait manger le kouglof (une brioche) et on eut alors l’idée de l’arroser de vin. Le nom du baba au rhum viendrait du roi qui compara la forme du baba aux robes des grands-mères de Pologne où grand-mère se dit « baba ».


Le roi Stanislas Leszczynski introduit en France ce gâteau russo-polonais et c’est ainsi que le mot « baba » fait son apparition dans la langue française. Quand Marie Leszczynski, fille du roi Stanislas, épousa en 1725 le roi Louis XV, son pâtissier Stohrer la suivit à la cour de Versailles. 

 

On dit également que le roi, alors en exil, avait reçu de son pays une brioche desséchée par le voyage. Le pâtissier eut alors  l'idée de la rafraîchir en l'arrosant de vin de malaga et en la fourrant de crème pâtissière et de raisins secs. C’est plus tard que l'on remplaça le vin par du rhum et qu'on remplaça la crème pâtissière par de la chantilly.

 

En 1730, Nicolas Stohrer quitta Versailles pour installer sa pâtisserie à Paris, rue Montorgueil où elle se trouve toujours. Vous pouvez y déguster les babas les plus goûteux de Paris.

 

stohrer (1)

 

En voici la recette, mais attention, celui-ci est aux pommes. Il est donc fait avec du calvados et non du rhum !

Vous m'en direz des nouvelles ;-)

 

Ingrédients

Baba-Calva (pour 6 petits babas)

100 g de sucre
100 g de farine
6 œufs
70 g beurre fondu
½ verre de lait
½ cuillère à café de levure chimique

Pour le sirop

100 g de sucre
250 ml litre d’eau
75 ml de Calvados

Pour le décor

3 pommes Golden
1 noisette de beurre
Sucre
Thym frais

 


Préparation

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mélanger la farine, la moitié sucre, la poudre à pâte, le beurre fondu et les jaunes d’œufs. Détendre à l’aide du lait que l’on rajoute progressivement. Battre les blancs en neige en incorporant le sucre petit à petit. Lorsque cette meringue est bien montée, mélanger à l’appareil de base très délicatement en se servant d’une large spatule en bois. Placer dans les moules chemisés de beurre et de farine, enfourner à 325 degrés et cuire durant 20 minutes.

Pendant ce temps, faire fondre le sucre dans le 250 ml d’eau afin de réaliser le sirop. Au premier bouillon, retirer du feu et laisser tiédir. Peler les pommes et les diviser en huit après en avoir ôté le cœur et les pépins. Les faire colorer dans un poêlon à l’aide du beurre à grand feu, puis, en diminuant la chaleur, ajouter le sucre et laisser cuire les fruits jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Ajouter quelques pincées de thym frais.

Sortir les babas du four, démouler sur les assiettes de service et puncher avec le sirop tiède, auquel on aura ajouté le Calvados, jusqu’à ce qu’ils soient bien imbibés. Décorer avec les pommes caramélisées et le jus du poêlon déglacé au Calvados. Servir immédiatement. 

 


 

 


Publié dans Notre p'tite cuisine

Commenter cet article

alain 25/11/2010 13:56



super comme recette    delicieus  je m'en lèche encore les babines