La francophonie et le slam - interview d'Abdou Diouf, Mike Sylla et Fabien Marsaud

Publié le par fle-etc.over-blog.com

Niveau: Avancé - Autonome

 

Source: http://www.dailymotion.com/video/x97gel_abdou-diouf-le-slam_news

En quoi le slam est-il intéressant pour la francophonie?

 

Transcription

En Mars 2009, le président Diouf recevait pour la première fois Mike Sylla et Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade. Deux représentants du slam, mais aussi à leur manière deux ambassadeurs de la langue française. Rencontre d’amoureux de la langue, mais aussi porteur d’un projet qui les rassemble : où comment promouvoir la langue française et ses valeurs auprès des jeunes à travers le monde.

Mike Sylla : Le fait d’écouter un slam, c’est aussi comme on s’est toujours dit à des moments, qu’en fait après une session on était tous guérit. Et là, ça fait tellement du bien.

Fabien Marsaud : La francophonie va ouvrir des portes au slam, et je pense que le slam va aider la francophonie. C’est justement, euh…, certains élèves, certains jeunes qui n’étaient pas en amour avec la langue française. Grâce au slam ils peuvent se découvrir l’envie d’écrire, l’envie de jouer avec les mots, de s’approprier cette langue. Donc du coup c’est pour ça que c’est une vraie alliance. Le slam va aussi aider la francophonie, je pense.

Abdou Diouf : Je dis que le slam, c’est la parole libérée. Donc à partir du moment où vous associez la libération de la parole au combat que nous menons pour la diversité dans notre monde, pour plus de justice et d’équité, vous êtes en plein dans la francophonie.



Publié dans Compréhension orale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article